Hephaistos | Mythe Grecque

Hephaistos | Mythe Grecque

Le dieu du feu et les conflits

Hephaistos (http://www.mythegrecque.com) tua le géant Mimas en l’ensevelissant sous du fer en fusion au moment de la gigantomachie, le combat des géants. Quand le dieu suprême était victime d'une terrible douleur à la tête, le dieu forgeron lui ouvrit le crâne pour le soulager, et ce geste donna naissance à la déesse Athéna. Quand le titan Prométhée essaya de voler le feu pour le donner aux hommes, c’est Hephaistos qui l'aurait enchaîné à une montagne caucasienne. Assisté de cyclopes et de la nymphe Etna, il a travaillé dans le volcan l'Etna, où il avait installé sa forge. Pour cela, d'aucuns lui accordent la couronne de la Sicile.

Sur le Vase François, il est dessiné avec ses pieds tournés vers l'extérieur. Le dieu de la métallurgie, du feu et de la forge, Hephaistos, est toujours incarné avec une infirmité, provoquée par Héra ou par Zeus. Au même titre que l’enclume et le marteau, une béquille est l'un des attributs d'Hephaistos. "L’illustre Boiteux" reste l’un de ses épithètes homériques.

L'histoire mouvementée d'Hephaistos

Jeté en bas du mont Olympe par Héra qui le trouvait affreux, Hephaistos fut sauvé au fond de la mer par deux nymphes. Une autre version explique que Zeus l’a jeté du haut de l’Olympe. Le nourrisson a atterri sur l’île de Lemnos, où il a été recueilli par des habitants. Hephaistos devint la divinité du feu et de la forge quand il est revenu sur l'Olympe.

Le fils Héré

Hephaistos n'est le sujet que de peu de pièces artistiques hélléniques. Quand il est représenté, c’est généralement en compagnie d’autres dieux, par exemple Arès ou Athéna. Il a été enfanté par la protectrice de la femme, Héra. Dans la mythologie grecque, il représente la divinité de la métallurgie et des volcans. Si certains racontent que Héré a donné naissance à Hephaistos seule, d'autres estiment que son père est le dieu suprême, Zeus.

De Grèce en Italie, le culte d'Hephaistos

Hephaistos reste commémoré dans l'île de Sicile, où on lui prête des miracles. En dépit de l’importance du travail de la forge dans la Grèce antique, on trouve très peu de représentations d'Hephaistos. Dans la ville de ce dieu, on allumait tous les ans un feu nouveau pour l'offrir aux artisans. Différentes célébrations helléniques lui sont dédiées. On peut prendre les exemples des Panathénées, de la fête des phratries et de la fête des artisans.